Quels croisillons pour ma fenêtre ?

Quels croisillons pour ma fenêtre ?

Quels croisillons pour ma fenêtre ?

Les fenêtres d’une maison constituent des éléments importants de son style et de son aspect esthétique. Les différents types de fenêtre permettent de personnaliser à souhait l’aspect extérieur d’une maison, que ce soit de fenêtres en bois, en PVC ou en aluminium. Il est toutefois possible de personnaliser l’aspect d’une fenêtre sans pour autant devoir les changer. Le vitrage est l’élément principal d’une fenêtre. Il peut être notamment personnalisé par la simple pose de croisillons. Il existe deux types de croisillons. À savoir les faux croisillons et les vrais croisillons. Les premiers, c’est-à-dire : les faux croisillons sont installés directement sur le vitrage des fenêtres, et ce, sans devoir les démonter ou faire des modifications particulières. Les vrais croisillons sont quant à eux intégrés au vitrage et à la structure de la fenêtre.

Leur pose nécessite donc plus de travail, mais ils contribuent à la solidité du vitrage et offre un plus en matière de sécurité. Le choix des croisillons des fenêtres d’une maison ne dépendra pas donc seulement de l’esthétique recherchée.

Les croisillons collés

La pose de faux croisillons ne nécessite généralement pas de procéder au démontage de la structure et du vitrage d’une fenêtre. Ce type de croisillons se pose directement par-dessus le vitrage ou entre deux vitres, mais peut être aussi gravé sur la surface vitrée. Les faux croisillons posés directement sur le vitrage sont reconnus pour leur facilité d’installation. En effet, leur pose ne nécessite pas travaux particuliers. Ils sont simplement collés sur l’une de face des vitres de la fenêtre à l’aide d’une colle ou d’un adhésif. Leur pose n’influe donc pas sur les propriétés isolantes du vitrage de la fenêtre. Malgré la simplicité de leur installation, ces types de croisillons sont particulièrement résistants à l’humidité et aux variations de température. Ce qui permet de les installer soit sur la face intérieure ou sur la face extérieure de la surface vitrée des différentes fenêtres.

Les croisillons incorporés et les croisillons gravés

Le second type de faux croisillons est intégré entre deux plaques de verre. Cette particularité rend le vitrage particulièrement facile à nettoyer. En effet, la surface vitrée n’étant pas interrompue, il suffira de nettoyer une seule surface au lieu de plusieurs, contrairement au cas des croisillons classiques qui divisent la vitre en sections plus petites. Le troisième type de faux croisillons offre ce même avantage tout en étant plus esthétique. Il s’agit des croisillons gravés. Ces croisillons ne nécessitent pas l’ajout de nouveaux éléments du fait qu’ils sont directement dessinés sur la vitre de la fenêtre par gravure. Les croisillons gravés offrent notamment d’innombrables possibilités en termes de personnalisation. En effet, divers motifs et dessins peuvent être intégrés au design de ce type de croisillons. Les croisillons gravés offrent aussi l’avantage de ne pas impacter la quantité de lumière entrant dans la pièce concernée.

Quels croisillons pour ma fenêtre ?

Pour ceux cherchant plus d’authenticité, il existe un dernier type de faux croisillons. Il s’agit des croisillons superposés. Ils ne sont toutefois adaptables que sur les fenêtres en bois. Les croisillons superposés sont un cadre prédécoupé ayant l’aspect d’une fenêtre munie de vrais croisillons sans la vitre, installé directement sur le battant de la fenêtre à équiper.

Les vrais croisillons

La différence entre les faux croisillons et les vrais croisillons réside dans le fait que les croisillons authentiques divisent la vitre en plusieurs carreaux plus petits. Les croisillons authentiques sont donc des baguettes placées entre les différents carreaux d’une fenêtre, constituant ainsi un élément indissociable du cadre de celle-ci. La surface vitrée d’une fenêtre munie de croisillons authentiques est donc coupée en plusieurs endroits. Il est donc nécessaire de porter une attention particulière à l’isolation des fenêtres munis de ce type de croisillons. L’installation de différents joints et notamment l’utilisation de mastic vitrier est indispensable. Le nettoyage des fenêtres munies de ce type de croisillons est aussi moins pratique, du fait que la surface vitrée est discontinue, comme dans le cas de faux croisillons collés. Toutefois, le charme et le style plus classique apporté par les fenêtres à vrais croisillons restent inégalés, notamment dans le cas de fenêtres en bois. L’intervention d’un professionnel est indispensable dans le cas de fenêtres à croisillon authentique. En effet, ce type de croisillons, faisant partie intégrante de la structure de la fenêtre, nécessite des travaux de menuiseries complexes.

Un professionnel veillera notamment à la qualité du résultat final, que ce soit pour la modification des fenêtres déjà installées ou la conception de nouvelles.

Frédéric Dufour

Les commentaires sont fermés.