Archive dans janvier 2020

A qui incombe la rénovation de l”isolation des fenêtres ?

Vous projetez de rénover l’isolation de votre maison ? N’oubliez surtout pas de parfaire celui de vos fenêtres. Ce procédé vous offrira non seulement un excellent confort, mais aussi, une importante réduction de vos dépenses de chauffage. Focus le sujet.

L’importance de bien isoler ses fenêtres

La rénovation de l’isolation des fenêtres est une manière efficace de parfaire le confort thermique dans le foyer. Une fois isolées, les fenêtres seront donc en mesure de réduire les déperditions de chaleur dans la maison, offrant ainsi une excellente isolation thermique pour les occupants. Ce qui veut dire qu’en saison froide, l’habitat restera chaleureux, et en saison chaude, il y règnera une bonne ambiance de fraîcheur.

Ce type de rénovation ne concerne pas juste le confort thermique. En effet, la rénovation de l’isolation d’une fenêtre permet également de gagner en confort acoustique. Bien isolée, votre fenêtre vous abritera donc efficacement des bruits venant de l’extérieur.

Qui plus est, ce procédé est une excellente façon d’économiser votre énergie de chauffage. Eh oui ! Plus vos ouvrants sont bien isolés, moins vous aurez besoin d’utiliser vos appareils de chauffage. Ceci dit, le renforcement de l’isolation de vos fenêtres vous permettra de réchauffer votre maison plus rapidement.

À qui incombe ce projet ?

En cas de location, le propriétaire ainsi que le locataire ont chacun leur part de responsabilité quant à l’entretien, et à la réparation des éléments du foyer. Et en ce qui concerne l’amélioration de l’isolation thermique des fenêtres, il appartient particulièrement au propriétaire bailleur de s’en occuper. En effet, il incombe à ce dernier de veiller à ce que les ouvrants soient aux normes et fonctionnels.

En outre, renforcer l’isolation des fenêtres est un projet moins complexe. Ce qui fait que, en tant que propriétaire, vous pouvez vous en occuper vous-même. A condition bien sûr d’avoir quelques notions en bricolage.

Comment s’y prendre ?

Il existe différents moyens pour renforcer l’isolation d’une fenêtre. À savoir :

-Le calfeutrage : un procédé qui consiste à poser des joints d’isolation au niveau des montants de la fenêtre. Pour cela, vous avez le choix entre un joint en mousse, un joint en silicone, et un joint métallique.

-Le survitrage : dans ce cas, vous serez mené à poser une nouvelle vitre sur l’ancienne. Cependant, il est recommandé de bien vérifier l’état de l’ouvrant avant d’user de cette méthode. Le but étant d’assurer que la fenêtre peut supporter le poids des vitrages.

-Le double vitrage : un excellent moyen pour isoler efficacement les fenêtres. Ce dernier consiste à enlever carrément la vitre existante pour la remplacer avec deux nouvelles vitres.

-Et la mise en place d’un volet. Pouvant être à ouverture battante, roulante, ou coulissante, le volet est une bonne solution pour isoler efficacement les fenêtres.

Par contre, en tant que locataire, vous pouvez aussi contribuer à la rénovation de l’isolation des fenêtres de votre logement. Pour cela, vous pouvez installer des rideaux isolants devant les fenêtres, ou des films plastiques sur les vitres. Et quand vous allez déménager, vous aller devoir les enlever et les emporter avec vous.

Fenêtre et sécurité, les points à savoir

Vigilance, vigilance ! Les actes de cambriolages se multiplient de jour en jour. Et dans 38 % des cas, les malfaiteurs passent par la fenêtre pour s’introduire dans la maison. Mais avez-vous déjà pris les précautions nécessaires face à cela ? Si oui, n’oubliez surtout pas de parfaire votre système de sécurité ; si non, sachez qu’il vaut mieux tard que jamais !

UNE FENÊTRE DE QUALITÉ

Rien de mieux qu’une fenêtre de qualité pour sécuriser la maison. Elle est à la fois capable de protéger le foyer des intrusions, ainsi que les occupants du froid et des bruits de l’extérieur. Qui plus est, une fenêtre de qualité répond parfaitement à la norme européenne de sécurité DIN V ENV 1627. Une norme qui la définie en tant que fenêtre anti effraction puisqu’elle ne peut être ouverte par simple manipulation mécanique. Quant à la certification de cette dernière, il se trouve que les modèles certifiés RC2 sont ceux qui présentent le plus haut niveau de sécurité.

UNE FENÊTRE BIEN ÉQUIPÉE

Sur le marché, il existe une panoplie d’accessoires qui peut servir dans le renforcement de la sécurité d’une fenêtre. À savoir :

v La poignée à clef de fenêtre : un dispositif qui assure une double protection en évitant toute ouverture de l’ouvrant. Il peut s’agir ici d’une poignée à bouton poussoir ou d’une poignée à clef.

v Le verrou : indispensable dans la sécurisation de la fenêtre, celui-ci doit répondre à la norme A2P, en garantie de son inviolabilité.

v La gâche anti-dégondage : un système qui assure que la fenêtre ne peut sortir de ses gonds par l’extérieur.

v Le détecteur de choc ou de bruit : un dispositif de sécurité qui se déclenche en émettant une sirène sonore en cas de brise de vitre par exemple.

v La grille de protection : composée dans la plus part du temps de barreaux verticaux en fer forgé, elle assure une protection sans faille une fois posée sur la devanture de la fenêtre. D’ailleurs, elle est très efficace pour démotiver un cambrioleur.

v Le volet roulant : avec une performance de sécurité de haut niveau, ce modèle de volet est l’idéal pour sécuriser une fenêtre vitrée. Qui plus est, un volet roulant est à la fois un brise-soleil et une brise vue.

Bien évidemment, ce ne sont que des exemples, mais il existe encore d’autres éléments qui peuvent servir pour parfaire la sécurité d’une fenêtre.

UNE FENÊTRE SÉCURITAIRE

Même bien équipée, une fenêtre ne peut résister face aux actes de vandalisme et de cambriolage si elle n’est pas conçue avec le bon matériau. En d’autres termes, il en faut des matériaux robustes pour avoir une fenêtre sécuritaire. À ce propos, il demeure que l’aluminium est l’idéal pour avoir une menuiserie qui sécurise efficacement. La mise en place d’un système de fermeture de haut niveau est toutefois recommandée pour parfaire encore plus le niveau de sécurité de l’ouvrant.

Du côté vitrage, des verres feuilletés feront l’affaire. Difficiles à casser, ces types de vitrages peuvent résister efficacement à une effraction. À l’exemple du double vitrage feuilleté qui est capable de résister 3 min lors d’une effraction, ou encore du vitrage retardataire d’effraction qui peut résister jusqu’à 6 min.